Le premier visage d’Actionmarguerite, ce sont elles : les travailleuses sociales. Leur rôle auprès des résidents a commencé avant même que ces derniers ne soient résidents.
« Le premier contact, l’information, l’évaluation à domicile, la première tournée des lieux nous revient, explique Nicole Nadeau-Fréchette, travailleuse sociale à Actionmarguerite Saint-Boniface. C’est un rôle important car les familles nous confient leur être cher. On doit leur inspirer confiance, établir une connexion. »
« C’est un temps rempli d’émotions variées, renchérit Lise Cloutier, travailleuse sociale à Actionmarguerite Saint-Vital. Parfois, c’est joyeux car on assiste aux retrouvailles de deux anciens amis ou membres de famille qui ne s’étaient pas vus depuis plusieurs années! Mais souvent, les résidents auraient préféré ne pas avoir à venir chez nous alors ils sont anxieux et les familles se sentent coupables. »
L’accompagnement des familles, à l’admission comme après, est en effet une part importante du travail des travailleuses sociales. Ginette Abraham, travailleuse sociale à Actionmarguerite Saint-Boniface dans l’unité de démence : « La démence d’un proche est un parcours difficile pour les familles, alors ma porte leur est toujours ouverte. Elles peuvent venir parler, crier, pleurer, sacrer, tout ce dont elles ont besoin. J’organise également des groupes de soutien. »
Les travailleuses sociales doivent aussi faire preuve de créativité pour « trouver ce qui peut améliorer la qualité de vie de chaque résident, même si ça va parfois à l’encontre de ce qui se ferait d’habitude », affirme Nicole Nadeau-Fréchette. « Je dois faire le pont entre les cultures des résidents et du personnel. Je suis une interprète culturelle! », renchérit Stéphanie Rouet, travailleuse sociale à Saint-Boniface et Saint-Joseph.
Mais si le service de travail social joue un rôle important auprès des résidents, ses membres sont formelles : elles ne sont pas les seules. C’est tout un travail d’équipe.

Photo : Nicole Nadeau-Fréchette (à gauche) et Lise Cloutier. L’équipe de travail social d’Actionmarguerite compte aussi Stéphanie Rouet, Ginette Abraham et Sophie Chartier.